Le 06 Février 2016, nous recevions l’artiste solo TREZEN
pour la présentation sur le Tchat de son premier titre : “Ô ma belle.
Il était présent de 20h à 21h lors de l’émission
la “Douche Écossaise” présentée par Frédéric Selliez.
Les nombreux auditeurs présents n’ont pas manqué de
lui poser beaucoup de questions sur sa carrière
actuelle et future.
TREZEN a répondu de façon patiente et sympathique
se prêtant de bonne grâce aux jeux des
questions/réponses.
Son tout nouveau titre “Ô ma belle”
fut très apprécié et augure d’un bon accueil auprès du public..
Comme à notre habitude sur Radio RFR
nous avons soumis TREZEN à une
interview afin d’en savoir davantage….

Interview de l’Artiste “TREZEN” du, 17 Février 2016

(ci-dessous : Liner promotionnel produit par TREZEN annonçant sa venue chez Radio RFR)

 

 

le chanteur TREZEN

Trezen continue dans la chanson en solo il explique au auditeurs son cheminement

 

-Nous recevons en général de nouveaux artistes, de nouveaux talents, or vous n’êtes pas nouveau dans le métier, pouvez vous retracer vos activités jusqu’ici :

J’ai commencé l’accordéon au conservatoire à l‘âge de 7 ans. Puis à 14 ans j’ai eu mon premier groupe
Mean While, avec ce groupe nous avons fait presque 200 concerts et vendu plus de 1000 albums. Notre titre « Neuro guerre » a été diffusé sur Skyrock pendant un an.

– Concernant “Manau” vous avez participé activement au premier succès “La Tribu de Dana” quel en a été votre rôle?

J’étais le compositeur du groupe, j’écrivais donc la musique mais j’ai aussi chanté le refrain de la tribu de Dana. C’est bien ma voix qui a fait en partie le succès de cette chanson.

-Aujourd’hui “un début de réussite” ne serait-il pas d’arriver a vous présenter en tant que “TREZEN” sans avoir ni à préciser “solo” ni a faire référence a votre passé? Exister et être reconnu comme une “entité artistique” propre?

Oui bien sûr, c’est le but de faire connaître ma musique d’aujourd’hui. Manau n’a été qu’un passage dans ma carrière. Mais je sais que ce sera long et je suis prêt pour me battre sur du long terme.

-Vous l’aurez compris ce qui m’intéresse ici est l’artiste “TREZEN”; comme qualifieriez-vous le style de votre musique et comment c’est imposé à vous votre pseudo?

Je dirai que ma musique est de la pop, il y a un peu de rock et d’électro mais ça reste de la pop variété.
La voix est parfois un peu rythmique entre le slam et le rap mais les refrains sont toujours très mélodiques. Le pseudo TREZEN me vient d’un vieux nom qui trainait dans ma famille, à la base c’était TRAEZhEnn qui veut dire la plage en breton. Je trouvais qu’avec le prénom Hervé (RV) c’était assez intéressant. D’un côté RV TREZEN et de l’autre TREZEN RV. Comme le Yin et le yang !!!

-Quelle formation musicale avez-vous?

J’ai fait le conservatoire en accordéon pendant 7 ans.

Le chanteur TREZEN accepte l'invitation de Radio RFR

Trezen, chanteur au talent incontestable il marquera les auditeurs de Radio RFR

-Etes vous Auteur, Compositeur en plus d’interprète?

Oui absolument j’écris mes textes moi-même ainsi que mes musiques, j’ai du mal à chanter les chansons des autres car j’ai besoin de m’exprimer, la plupart des chansons que je chante sont autobiographiques

-Ou se passent les séances d’enregistrements et dans quelles conditions ?

J’ai la chance d’avoir mon propre studio chez moi ou je crée mes maquettes. Ensuite je vais chez un ami arrangeur pour peaufiner

-Votre “retour médiatique” est assorti du titre “Ô ma belle”, à l’écoute on ressent l’influence musicale bretonne…

Il reste toujours au fond de moi des mélodies qui pourraient paraître celtiques ou bretonnes mais ce n’était pas une volonté affichée au départ, ça se fait comme ça instinctivement.

-Les histoires tristes sont toujours inspiratrices des plus belles chansons…”Ô ma belle” parle d’une rupture…imaginaire ou réelle?

Non c’était bien réel, ma dernière histoire qui s’est soldée par un divorce, mes histoires sont réelles mais je ne suis pas seul au monde alors finalement tout le monde peut s’y retrouver.

-Sur ce titre avez-vous travaillé seul ou vous êtes-vous adjoins l’aide de musiciens?

J’ai travaillé seul, mais mon ami et arrangeur Gaspard Murphy a été présent pour les arrangements.

-Ô ma belle est disponible en deux versions aux téléchargements sur de grandes plate-formes dont je vais donner ici les liens, quel accueil reçoit-il du public?

Acheter “Ô ma belle” sur Deezer      Acheter “Ô ma belle” sur Itunes

L’accueil auprès du public est très bon, et la chanson plait énormément. A niveau des médias comme les grosses radios nationales, c’est plus difficile car je n’ai pas de maison de disques pour me soutenir financièrement.

-Un “Clip Vidéo” existe t-il ? parlez nous-en…

Oui le clip est sorti sur Youtube le 22 janvier. Il a pratiquement 5000 vues aujourd’hui.
Il a été tourné dans ma maison. L’idée était de montrer un homme qui revit et revoit les tranches de vie qu’il a passé avec cette femme qui l’a quitté.

-Votre passé fait de vous “un professionnel” et participe de votre expérience, un plus?

Oui bien sûr je suis dans le métier depuis toujours, je n’ai jamais fait que ça, je connais donc ce milieu très bien et tous les rouages.

-Il se dit beaucoup de choses sur le milieu artistique, avez-vous gardé des contacts utiles ?

Non pas vraiment, ce milieu est assez volatil, les gens sont rarement les mêmes, par contre les gens importants eux restent en poste longtemps mais ce n’est parfois pas bon signe non plus car s’ils n’aiment pas votre musique c’est foutu !

Trezen en contact avec les auditeurs

Trezen un artiste très sympathique à conversé avec les auditeurs Savoyards en direct sur Radio RFR

-Aux niveaux des médias Nationaux comment est accueilli Trezen et son premier titre “Ô ma belle”?

C’est encore trop tôt pour le dire mais j’espère bien que les médias joueront le jeu.

-D’autres titres sont ils en projets?

Oui bien sûr, le deuxième titre arrivera mi -avril, suivit par un EP de 5 titres

-Avez-vous prévu des concerts, présentations, manifestations publics?

Pas pour l’instant, je vais commencer les répétitions justement au mois d’avril pour une rentrée scénique en septembre.

-Dans l’Absolu que souhaiteriez vous à TREZEN ?

Pas d’être numéro un des ventes mais d’avoir une carrière qui me permette de voyager et de jouer partout en France et a l’étranger.

 

-Merci Trezen de votre gentillesse, de votre simplicité et d’avoir pris de votre temps pour nous éclairer de vos réponses… un mot de la fin?
Je crois beaucoup au développement des web radios,  je serai heureux de faire un live avec vous si vous organisez une soirée RFR ! Bises

 

Propos recueillis par Frédéric Selliez

Pin It on Pinterest

Shares